Appellation contrôlée

Cette semaine à Valence a lieu le Festival d’un jour, qui dure …. 6 jours.  Il parait évidemment de prime abord qu’il y a un problème. Comment peut-on décemment nommer un festival d’un jour alors qu’il en dure 6 ? Je répondrais sans ambages qu’il existe une course pour véhicules à moteur qui se déroule en Amérique du Sud et s’appelle le Dakar. Sauf énorme écueil en géographie de ma part, mais je suis pas le seul alors, ou en pliant sérieusement la carte, Dakar se situe aux dernières nouvelles sur le continent Africain, bien loin du Chili et de l’Argentine. Quid de l’appellation alors ?

Pas besoin d’une grande et longue démonstration pour comprendre que le nom, la dénomination est le fruit de l’historique de l’événement. Si le festival d’un jour s’appelle ainsi c’est bien qu’il eût duré un jour, à son départ, à son origine. Au commencement, était une bande de passionnés nourris à l’animation, désireuse de partager ses découvertes au plus grand nombre. Alors, sans doute se sont-ils retrouvés pour un bon repas, ont parlé, refait le monde et au détour d’une tranche de pizza et d’un verre de rouge local (avec modération bien entendu) se sont lancés dans l’idée d’un festival. Uniquement des films, des films d’animation, de tous les styles, du monde entier et pendant 24h non stop, on servirait la soupe au petit matin et ça s’appellerait le festival d’un jour.

23 éditions plus tard, le festival a grandi et s’il a gardé son nom d’origine c’est parce qu’il est un marqueur de son histoire, un repère pour les spectateurs, une référence et d’une certaine manière un peu de son esprit d’origine. Merci à ceux qui l’ont fait naitre, à ceux qui chaque année le font vivre, je l’ai connu comme spectateur à ses débuts et je suis heureux d’en être un acteur aujourd’hui, juste retour des choses, donner quand on a reçu !

Vive le festival d’un jour, et tant mieux s’il en dure 6 !

Pour plus d’information et pour la programmation : Festival d’un jour

Nathanaël

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *