Président fiction !

Chers tous,

Vous m’avez choisi et je vous en remercie. Je serai le président de tous. Je ne céderai pas à la tentation de l’élitisme, je saurai être à l’écoute et attentif aux propos de tous sans distinction de catégorie, d’origine ou de moyen.

Je ne tomberai ni dans les travers du politiquement correct, du consensuel, ni dans l’absolument provocateur à tout prix. Je serai juste. Je m’engage à respecter la parité, la pluralité, à assainir les liens malsains qui peuvent persister et veiller à ce qu’aucun conflit d’intérêt ne subsiste.

Je ne serai pas en décalage avec la réalité du monde qui nous entoure. Je saurai travailler en équipe et non pas seulement écouter mais aussi entendre les avis autour de moi.

Je serai le président de tous les styles, de toutes les envies, de tous les goûts. Je m’attacherai à faire, dans les limites de ce que permet ma fonction, de cet événement non pas le culte du glamour et du rêve mais celui de la créativité, de l’expression, des messages de l’air du temps, du sens de l’histoire. Je tenterai de vous montrer que les vraies stars ne sont pas celles que l’on croit, qu’il n’y a rien de méritant ou de subversif à gravir quelques marches même pieds nus. Je rappellerai qu’un décor aussi beau soit-il, qu’un habit aussi lumineux soit-il, ne fait pas la personne et qu’à en être ébloui, on en oublie de regarder l’origine des costumes et les traits sous les maquillages. Débattons ensemble, de ce qui nous touche, de la place de l’art aujourd’hui, de sa fonction, de son rôle ou de sa mission. Qu’est-ce que le cinéma aujourd’hui, qu’est-ce qu’un bon film, à qui s’adresse-t-il ? A-t-on vraiment quelque chose à dire, une histoire à raconter ? Regardons ensemble, émerveillons-nous simplement et faisons de ce festival un événement réellement unique dans sa richesse et sa diversité !

PS : Évidemment je ne serai jamais président du jury du Festival de Cannes, je ne dois probablement pas associer le rouge du tapis aux bonnes références !

Nathanaël

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *